SEMAINE DU NUMERIQUE : AUX PORTES DE LA REVOLUTION TECHNOLOGIQUE

0
140

Du 11 au 14 juin, s’est tenue, au siège de l’ARPT (Autorité de régulation des postes et télécommunications) à Koloma, commune de Ratoma, la 4ème édition de la Semaine du numérique sous le thème : « Notre révolution numérique ». Le Président Alpha Condé a présidé la cérémonie d’ouverture. Cette initiative du ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique vise à promouvoir et encourager l’entreprenariat par le développement de plateformes, services, solutions ou applications adaptées aux besoins réels et locaux. Il s’agit aussi de favoriser la création d’emplois dans les secteurs porteurs de croissance pour le développement socio-économique rapide et durable de la Guinée d’ici 2030.

Le ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique, Moustapha Mamy Diaby, a indiqué que le thème « Notre révolution numérique » résume l’ambition du Président de la République de promouvoir le secteur numérique. L’ambition de son département est de permettre à chaque guinéen d’accéder à l’internet pour mieux contribuer au développement du pays.

Le Président Alpha Condé a déploré que le taux d’accès à l’internet soit de 30% en Guinée et de plus  50% en Afrique ; tout comme le déploiement de la fibre optique en Guinée qui est 8 fois inférieur à celui du Rwanda. Il a rassuré que son gouvernement s’emploie pour le développement du numérique pour dynamiser d’autres secteurs. Il s’est réjoui de l’inclusion de la nouvelle technologie dans l’agriculture permettant aux paysans d’acheter leurs engrais par internet. Toutefois, le Chef de l’Etat reconnait qu’en matière de numérique, il reste beaucoup à faire avant d’inviter les opérateurs économiques à s’intéresser à ce secteur et aux étudiants d’y accorder de l’importance.

Durant trois jours, plusieurs activités ont été menées dans le but d’apporter au public plus de connaissance sur le sujet. Des tables rondes animées par des experts et professionnels sur les tendances technologiques, au forum d’exposition pour la présentation de solutions et divers produits/service, en passant par des compétitions tels que « Innovation Days » destinés aux jeunes porteurs de projets ou de développement de solutions/applications ou encore celle d’initiation au numérique ont été autant d’activités ludiques et interactives afin de contribuer à la formation et l’apprentissage dans le domaine du numérique.

Le Président Alpha Condé a visité des stands de projets réalisés par les élèves et les étudiants qui portent entre autres sur Smart City (qui fait une représentation de Conakry dans le futur), le tri des déchets qui renvoie à l’assainissement de la capitale.

Il a été impressionné par certaines inventions créées par des élèves et étudiants, notamment des radios et téléphones présentant des aspects innovants. Aussi, des étudiants de nationalité sierra léonaise ont mis au point un groupe électrogène et des dispositifs destinés au secteur de l’énergie renouvelable. « Honnêtement, je suis impressionné quand je vois la capacité de ces jeunes guinéens. Surtout, que ce sont des élèves d’école primaire et de collège… mettre au points ces engins en un mois alors qu’en France, c’est cinq  mois. Donc, je suis étonné et admiratif. Il est extrêmement important qu’on développe les nouvelles technologies pour permettre à nos jeunes de créer des startups et d’être autonomes, comme les hommes d’affaires. Vous savez, Bill Gates a commencé de cette manière. On voit réellement qu’il y a des jeunes guinéens extrêmement imaginatifs et capables », a déclaré le Président de la République à l’issue de sa visite des stands.

Cette quatrième édition de la semaine du numérique a marqué un tournant décisif dans la modélisation de nouvelles filières économiques. Le lien triangulaire entre créativité, technologie et économie inscrit le pays dans une dynamique d’innovation permanente.

Les défis cependant demeurent entiers en termes d’inclusivité et d’infrastructures. Le chef de l’État a résumé cet état de fait par une formule dont lui seul a le secret : « C’est vrai que nous venons de loin, mais nous sommes encore loin ».

LAISSER UN COMMENTAIRE