Plus d’un milliard de dollars us injectés pour bâtir un chemin de fer .

0
115

La SMB passe de la stratégie d’extraction simple de la bauxite à la construction des infrastructures minières dans la Zone Economique Spéciale de Boké

C’est une étape majeure de franchie dans la valorisation de l’énorme potentiel tapis dans les entrailles des plateaux bauxitiques du nord-est de la Guinée, le lancement le 29 Mars 2019 à Kolaboui /Boké des travaux de construction du chemin de fer du consortium SMB (Société Minière de Boké) -Winning. Etape majeure mais aussi et surtout réponse concrète à la sollicitation répétée du chef de l’Etat et du gouvernement à l’endroit des partenaires et investisseurs impliqués dans l’exploitation des gisements miniers de dépasser les phases ‘’de simple extraction primaires des ressources’’ pour investir dans les infrastructures de transports et transformation (raffineries) sur place du minerai afin d’apporter une valeur ajoutée et des emplois décents. Une stratégie que rappellera à juste titre, le ministre des Mines et de la Géologie. Pour Abdoulaye Magassouba « le lancement des travaux de construction de ce chemin de fer en Guinée marque un grand pas vers la valorisation de ses ressources minières. Cela est d’autant plus important que la Guinée n’a pas eu un projet ferroviaire depuis plus de 44 ans. C’est pourquoi il est impératif de persévérer ce chantier en respectant les termes du contenu local ».

Un chemin de fer pour drainer les réserves de Santou et de Houda à Télimélé

Ce chemin de fer long de 135 Km en construction permettra d’évacuer les minerais de bauxite extraits des mines du consortium SMB. Il reliera les zones minières de Santou et de Houda dans la Préfecture de Télimélé au terminal fluvial de Dapilon dans Boké. La SMB a mobilisé et mise à disposition une enveloppe de 1,2 milliards de dollars US pour financer l’infrastructure ferroviaire d’importance stratégique. Selon les experts, le projet nécessitera la construction de 23 ponts, deux tunnels et 6 gares ferroviaires. Pour le PDG de la SMB-Winning, Sun Xiushun « le lancement des travaux de ce chemin de fer marque une étape importante du développement des activités du consortium SMB-Winning. Nous nous engageons à faire de notre mieux pour contribuer au développement économique et social de la Guinée en luttant contre la pauvreté. Nous comptons sur les populations de Boké pour contribuer à faire avancer ce projet vital »

A court terme, l’usage de l’axe ferroviaire sera exclusivement consacré au transport de la bauxite du consortium SMB. Ce qui, de toute évidence, règlera les désagréments causés actuellement par le transport routier du minerai avec la pollution notamment cette poussière contenant des particules impactant la qualité de l’air et source de dégradation de l’environnement, particulièrement les cultures et le cadre de vie des populations riveraines. En attendant, le Chef de l’Etat a invité les responsables de la SMB à accélérer le projet de construction de la contournante de Boké centre afin de diminuer la poussière.

En outre, une fois fonctionnel-opérationnel, ce chemin de fer accroitra sans nul doute, le volume de minerais extrait et transporté par le Consortium SMB Winning vers le port de Dapilon à Boké.

Une voie ferroviaire qui servira au transport du minerai, des marchandises et des personnes

A moyen et long terme, l’infrastructure dans le cadre de l’approche multi fonctionnelle, pourrait permettre à d’autres entreprises d’en bénéficier avant de l’inclure dans le réseau national ferroviaire au compte du transport de marchandises conventionnelles et de passagers.

Le lancement des travaux de construction de ce projet stratégique a été présidé par le Président de la République.  Le Pr. Alpha Condé, a souligné à cette occasion l’importance de ce chemin de fer qui va non seulement désenclaver les zones de Boké et de Télimélé, mais aussi faciliter le transport de la bauxite. Il a aussi mis l’accent sur l’appui « à apporter aux femmes à travers les activités génératrices de revenus », mais a également le soutien « aux jeunes invités à se réunir en groupements d’intérêts économiques ».

« Toutes les zones minières et agricoles seront sécurisées pour encourager les investisseurs »

Pour développer la culture vivrière, le Président de la République a exigé des sociétés minières « à soutenir la culture maraîchère pour les femmes ». Enfin, le Chef de l’Etat a invité le consortium SMB-Winning à construire une ‘’contournante’’ pour éviter la poussière au centre-ville de Boké. Boké étant considéré comme « une zone économique spéciale » le Pr. Alpha Condé a souligné l’impérieuse nécessité d’assurer la sécurité et la sérénité du périmètre. « Toutes les zones minières et agricoles seront sécurisées pour encourager les investisseurs » assurera-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE