Djibril Tamsir NIANE, une sommité guinéenne.

0
791

Faut-il  faire une rédaction laborieuse de celui qui au soir de sa vie est toujours sollicité pour son expertise de la chose culturelle en Afrique!

Djibril Tamsir NIANE n’est plus à présenter aussi bien en Guinée qu’ailleurs en Afrique. Il reste un monument qui attire tous les regards tant son œuvre est gigantesque pour la mémoire des Africains. Sa personnalité dépasse le cadre étroit de la Guinée, cette Guinée qu’il aime de tout son cœur.

Il est né dans l’entre-deux guerres à Conakry. Après avoir fait ses humanités au Collège Classique de Conakry et obtenu son baccalauréat en 1954, il  est admis à la Faculté des Lettres de Bordeaux, où il obtient successivement la Licence de Lettres  (Histoire) et  le Diplôme d’Etudes Supérieures d’Histoire avec (mention Bien).

Djibril Tamsir NIANE entre dans la vie active à l’aube de l’indépendance de la Guinée. Il est l’un des rares intellectuels guinéens à prendre la relève des enseignants français qui désertent les écoles guinéennes à la suite du ‘’NON’ de la Guinée au référendum du Général de Gaulle en 1958.

Tous les élèves des lycées de Donka se souviennent de lui, de son intransigeance et de sa rigueur dans les cours qu’il dispensait avec dextérité et compétence.

L’historien doublé de Chercheur a eu à conduire  une mission guinéo-polonaise  archéologique sur le site de NIANI dans Siguiri en Haute-Guinée sur les traces de la capitale médiévale de l’Empire du ,Mali.

Quelques années après on le  retrouvera au Sénégal à la tête de la Fondation Léopold Sédar SENGHOR et Commissaire des Expositions d’Art du Sénégal à l’Etranger, ainsi que les Archives Culturelles du Sénégal.

Cette personnalité qui maitrise Ecriture, Théatre, et Recherches  est un écrivain prolixe dans son genre. Qui n’a pas applaudit à la parution de l’’’Epopée du Manding’’, qui était en quelque sorte le chaînon manquant de l’Histoire de l’Afrique ! Ouvrage aujourd’hui traduit en Anglais, en Portugais, en Allemand, et en japonais !des pièces de théâtre comme :’’Les fiançailles tragiques ou la légende de Ouagadou-Bida’’, et traduit en malinké, l’Avare de Molière qui fût interprété par les élèves du Lycée Donka de Conakry dans  les années 1960 !

Nous retiendrons également que D.T. NIANE est un fervent Chercheur depuis les années de braise de la Révolution guinéenne jusqu’à nos jours. Nous ne pouvons énumérer tous les travaux de recherche et autres documents  mais nous retiendrons  que de nombreuses recherches sur l’Empire du Mali, les traditions orales mandingues, le Soudan Occidental autant des grands Empires , l’Histoire du Royaume du Gaabou et œuvre majeure s’il en est,  l’Histoire Générale de l’Afrique sont des produits du Professeur D.T. NIANE.

L’œuvre monumentale qui est  l’Histoire Générale de l’Afrique a duré près de quatre décennies avant de connaitre un épilogue en 1999 , avec la collaboration d’autres sommités du Savoir aujourd’hui disparus comme le Professeur Joseph KI-ZERBO un autre éminent Chercheur.

Sur la plan de la contribution à l’Education nationale, nous pourrons citer de nombreux ouvrages à l’usage des écoliers guinéens et africains , comme l’Histoire de l’Afrique Occidentale en collaboration avec le professeur Jean SURET-CANALE. Une autre Histoire de l’Afrique en collaboration avec le Professeur Amadou MOCTAR M’BOW, Jean DEVISE, et Joseph KI-ZERBO.

Les élèves et étudiants africains ne devraient plus jamais regretter le départ du colonisateur qui nous enseignait que ‘’nos ancêtres étaient des Gaulois qu’ils avaient les yeux bleus et les cheveux blonds,’’ désormais l’œuvre impérissable de Djibril Tamsir NIANE nous permet de retrouver notre fierté perdue du fait l’esclavage et de la colonisation.

Sur le chapitre des recherches sur l’Esclavage, une autre œuvre contemporaine celle-là  nous fait suivre ‘’La Route de l’Esclave’’  et la ‘’Traite Négrière’’ De ces huit travaux concernant ce chapitre, un retient particulièrement notre attention : il s’agit de la résistance à la Traite Négrière en Guinée, suivi de la traite Négrière dans le Rio Pongo, la guerre des mulâtres , histoire vécue entre 1830 et 1860.

SOCIÉTÉS SAVANTES.

Evidemment une telle sommité devrait faire partie de nombreuses sociétés Savantes.

Djibril Tamsir NIANE est membre du Comité Scientifique  International pour la Rédaction d’Une Histoire Générale de l’Afrique, membre du Jury du Prix de l’UNESCO pour l’Education et la Paix,

Membre du Comité Scientifique International de la Route de l’esclave , projet Unesco sur la Traite Négrière, Président du Groupe Africain d’Edition et de Diffusion  pour le suivi de l’Histoire Générale de l’Afrique, Président  de l’Association des Editeurs Guinéens (ASSEGUI).

Décorations.

Djibril Tamsir NIANE est récipiendaires de nombreuses décorations guinéennes et étrangères , Chevalier,  Officier et Commandeur  de l’Ordre National du Sénégal, Professeur Honoraire des Universités (HOWARD) à Washington, de Sao-Paolo au Brésil, de MeijiUniversity à Tokyo, au Japon,

Docteur en Lettres et Sciences Humaines (honoris Causa-TuftsUniversity-Boston- USA en 1998.

Médaille d’Argent AVICENNE de l’UNESCO décernée à Tripoli  en Avril 1999 en reconnaissance de sa remarquable contribution à l’Histoire Générale de l’Afrique.

La Guinée peut être fière d’avoir un de ses fils qui soit inscrit de son vivant sur la liste des 2.000 intellectuels marquants du 20ème Siècle sur la plan planétaire ; il s’agit bien entendu du professeur Djibril Tamsir NIANE.

Samba TOURE

LAISSER UN COMMENTAIRE