L’élan du Horoya Athlétic club de Conakry

0
998

Le club le plus titré de Guinée au plan local est véritablement engagé avec ses dirigeants d’imposer son hégémonie sur le football guinéen.  Le Horoya AC évolue actuellement avec un programme de quatre ans, qui s’étend de 2013 à 2017, selon son président du club Antonio Souaré.

Depuis son arrivée  à la tête du Bureau Exécutif du Horoya, Antonio Souaré voudrait en faire un véritable club professionnel capable de conquérir l’Afrique comme il avait réussi en 1978 en remportant la défunte coupe d’Afrique des vainqueurs de Coupe.

Déjà  les Rouges et Blancs ont été trois fois  champions de Guinée représentant ainsi le pays à chaque occasion à la ligue des champions  africaines des clubs. Sans occulter ses Deux coupes Nationales  obtenues en 2013 et 2014. Aujourd’hui, le Horoya présente l’image d’un club panafricain avec des footballeurs de plusieurs Nationalités du Continent. Avec des contrats bien définis conformément aux objectifs  du club.

Parallèlement aux débats, le président du Horoya a engagé un véritable chantier de 21 hectares sur les plateaux de Taboussou à Dubréka pour la construction d’un centre de formation pour assurer la relève de l’effectif de l’équipe. Les bâtiments  sortent de terre pour devenir attractifs touristique,  de formation doté de 7 terrains de jeux. Mais aussi un lieu de loisirs avec un hôtel, un grand restaurant et une piscine pour les visiteurs.  De nos jours, le club Horoya a créé plusieurs emplois pour le fonctionnement des différentes structures  du club de la banlieue de Conakry.

Le président Antonio Souaré a aussi pensé à la qualification des ressources humaines. C’est pourquoi deux entraineurs qui sont sous contrat avec le club Kanfory Lapé Bangoura et Koly Koïvogui sont en formation en France. Un technicien belge vient d’être recruté  pour meubler le banc de touche dirigé par le franco-congolais Théophile Bola pour respecter les exigences de la Confédération Africaine de Football et de la FIFA.

Avant le démarrage de la saison 2014/2015, le Horoya Athlétic Club est allé pour sa préparation à Casablanca au Maroc. Cette concentration dans un cadre idéal lui a permis de remporter la super Coupe de Guinée en battant le champion en titre l’AS Kaloum son éternel rival de la capitale. Le club développe de partenariats avec d’autres clubs étrangers comme l’Esperance de Tunis, l’Olympique Lyonnais et le Real Madrid.

L’ambition du président Antonio Souaré est de changer l’indice du football guinéen. Histoire de permettre à la Fédération Guinéenne  de Football d’engager plusieurs clubs pour les compétitions africaines. Le Horoya de Conakry crée en 1976 est passé de justesse à côté de cet exploit cette année. Car, éliminé au dernier tour pour la qualification dans une des poules de la coupe de la Confédération. Cet objectif reste irrévocable pour les dirigeants du Horoya AC qui sont entrai de travailler avec leur stratégie pour rendre le club une véritable machine de combat. Les supporteurs accompagnent les responsables dans cette dynamique de renouveau.   Bientôt  la boutique du Horoya sera inaugurée à Conakry pour que les couleurs rouge et blanc inondent les milieux sportifs pour le visage humain et artistique que le nom Horoya évoque dans l’esprit de tous ce dont les cœurs battent au rythme  du cuir rond en aspirant aux résultats.

Ibrahima Sadio Bah

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here